Avant de vous lancer dans cette grande et belle aventure qu'est l'entreprenariat, posez-vous certaines questions essentielles. Après, il sera peut-être trop tard !

1) Avez-vous le goût du risque ? Monter sa boîte c’est prendre le risque de se planter. Etes-vous prêt à prendre ce risque ? Même si, bien entendu, toute décision sera analysée afin d’en mesurer les conséquences.

2) Etes-vous quelqu’un d’organisé ? En devenant chef d’entreprise, vous devez organiser votre quotidien afin d’être rentable et efficace. Si vous ne savez pas vous organiser, faites-vous aider ou faites un effort, et bannissez toute procrastination !

3) Savez-vous prendre des décisions ? Car vous devrez en prendre, et pas des moindres !

4) Avez-vous le sens des responsabilités ? Supportez-vous ce poids sur vos épaules ?

5) Etes-vous plutôt du genre à être tétanisé par les difficultés ou au contraire, sont-elles une source de motivation ? Des difficultés, vous en aurez, c’est certain ! Il vous faudra être persévérant devant l’adversité.

6) Etes-vous plutôt un leader ou un suiveur ? Un chef d’entreprise doit savoir mener une équipe, un projet, être sur le devant de la scène.

7) Avez-vous un goût certain pour la communication, êtes-vous ouvert aux autres ? Ou êtes-vous extrêmement renfermé et timide ? Si tel est le cas, comment prospecterez-vous ? Quelle sera votre relation avec vos clients ? Là, aussi, faites-vous aider si besoin est.

8) Etes-vous souple, intellectuellement ? Savez-vous vous adapter à toutes circonstances ? Vos clients et vos collaborateurs peuvent-ils se permettre de remettre en cause vos certitudes ? Un chef d’entreprise doit savoir s’adapter à son marché, aux besoins et attentes des clients.

9) Etes-vous prêt à travailler bien au-delà des 35 heures par semaine, sans CDI, pour un salaire variable, voire inexistant dans les débuts, et sans prendre de vacances ? Ces sacrifices sont-ils acceptés par votre entourage ?

10) Votre entourage justement, il en pense quoi ? Il est important d’être soutenu par son entourage lorsqu’on crée sa société. Si votre moitié n’a de cesse de vous démotiver ou de vous mettre des bâtons dans les roues, changer d’orientation professionnelle... ou changez de moitié, faute de quoi vous ne tiendrez pas la distance !

Et maintenant, à vos marques ? prêts ? ... Partez !